Initiation aux CONTES et HISTOIRES

Initiation aux CONTES et HISTOIRES

6 à 10 personnes - 24 heures - 3 jours

285 €

ACCROCHE

Journées "inspiration nature" à travers des balades sur les chemins de pierres et d'histoires et soirées contées au coin du feu.


OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

À l'issue de la formation, le participant aura développé sa faculté de ressentir et de restituer la nature avec ses propres mots.
Il sera capable :
- D'évoquer avec émotion les multiples aspects de l’environnement naturel.
- D'adapter son attitude corporelle et vocale, son regard, sa présence, pour permettre à sa parole de prendre vie au sein d’un groupe en cours de balade.
- De transmettre un conte, une histoire issue de la nature avec une parole juste chargée de sens

PRÉ-REQUIS

Accompagnateurs en montagne, guides intéressés pour partager des histoires

PROGRAMME

1ère JOURNEE : TRAVAIL SUR LES BASES TECHNIQUE DU CONTE :

MATIN :
Accueil, présentation du stage et des stagiaires (chacun se raconte en deux minutes)
Exercices préparatoires collectifs (les outils) :
* connaissance des outils (corps, voix, parole). Attitude, positionnement, regard, relation au public, écho des mots
* Qu’est-ce que la présence ? L’inspiration ? Le senti nécessaire au déroulement d’un récit ?
APRES-MIDI :
- Mémoriser une histoire en jouant avec la nature
* Travail individuel, en duo et en trio. (pour la veillée « contes au coin du feu »)
* Apprentissage de la mémorisation d’un petit conte en s’amusant.
* Apprentissage de la mémorisation du conte par des moyens mnémotechniques liés à la nature, au conte et au public.
- Travail sur des contes « blitz »
A partir du début d’une histoire très courte (en lien avec le milieu de la montagne, de la nature) transmise oralement ou par écrit par le formateur, chaque stagiaire continuera une histoire très courte en toute simplicité pour:
* apprendre à évoquer l’histoire de manière « cinématographique ».
* apprendre à ne pas s’attacher au texte, mais « à être dans le conte »
* apprendre a évoquer des sensations liées à des lieux caractéristiques dans la nature. (Le formateur aura choisi les thèmes en fonction de différents types de lieux, de situations ou d’éléments naturels typiques rencontrés en montagne).

SOIREE : restitution du travail durant la veillée « contes au coin du feu »


2ème JOURNEE : APPRENTISSAGE D’UNE VISION PERSONNELLE

MATIN : Exercices préparatoires collectifs (travail sur les outils)
Même types d’exercices que la veille, en lien à présent avec la perception du milieu naturel.
Processus d’immersion dans la nature par l’oralité.
Comment dire l’arbre, dire ce que nous chante l’oiseau et dire la joie que ressent l’eau qui caresse et polit la pierre!!

APRES-MIDI : Décrire ce que l’on perçoit : Comment évoquer les sensations de la nature dans la nature ?
- Exercice individuel de description d’un lieu, d’un personnage, d’une situation (définis dans les pistes explorées la veille).
Observation croisée des stagiaires tour à tour conteurs et auditeurs:
• comment est ressenti ce qui est dit quand on est auditeur ?
• Que ressent le conteur quand il conte? Pour qui conte-il ?
- Créations de narrations courtes et restitution
« Habiter » le conte que l’on aura préparé pour l’enrichir de son imaginaire.
La parole contée peut ainsi être spontanée et porteuse de sens.
Les stagiaires travaillent en petits groupes sur un même conte très court (toujours sur le thème de la montagne, la nature, la vie agropastorale) afin de s’apercevoir qu’il peut y avoir autant de versions que de conteurs.

SOIREE : restitution du travail durant la veillée conte en extérieur


3ème JOURNEE : INTERET DE L’ORALITE POUR UN ACCOMPAGNATEUR

MATIN : Exercices préparatoires collectifs (les outils)
Exercices orientés vers une immersion du conte dans le milieu naturel. Ressentir la différence entre accompagner/expliquer et conter.

APRES-MIDI : Préparation d’une situation d’intégration de contes à une balade contée accompagnée
- Apprendre à s’inspirer du terrain pour y « poser » une histoire pertinente.
- Apprendre à adapter un conte à cette relation au milieu et au public.
- Bilan :Mise en situation collective dans une situation«d’accompagnateur/conteur »
Petite Balade contée : mini contes individuels à savourer ensemble à partir d’une élaboration en intérieur en imaginant les lieux puis « test « de restitution en extérieur
La finalité du stage est d’arriver à développer au mieux la narration et non de « construire » un projet d’itinéraire accompagné et conté bien ficelé.

Venir avec :
• une petite histoire (à lire ou à dire) à partager au début du stage en guise « d’échauffement »
• de quoi prendre des notes
• une boite de cachet effervescent de bonne humeur
• tout objet , musique, tableau ou livre riche d’histoires

INFOS PRATIQUES MATÉRIELS

Venir avec :
• une petite histoire (à lire ou à dire) à partager au début du stage en guise « d’échauffement »
• de quoi prendre des notes
• une boite de cachet effervescent de bonne humeur
• tout objet , musique, tableau ou livre riche d’histoires

INTERVENANTS

Etienne Brandt, formateur, conteur et AMM

MOYENS PÉDAGOGIQUES, TECHNIQUES ET ENCADREMENT

Moyens :
Outils bibliographiques
Méthode :
La transmission des techniques et savoirs est tournée vers l’oralité, et donc exclusivement faite de manière orale.

Néanmoins, quelques supports écrits et documents seront remis aux stagiaires afin de galonner la progression de l’apprentissage de l’oralité en lien avec la profession d’AMM.
Cette proposition de formation s’adresse à chaque stagiaire individuellement et s’adaptera à ses besoins propres, à son vécu d’accompagnateur et à ses attentes puisqu’il s’agit essentiellement d’oralité donc de partages de mots, d’histoires et de vécu.
Le formateur dispose d’une palette d’exercices permettant un travail sur la présence, la voix, le corps, la parole vraie, la structure du conte, des éléments théoriques, des histoires philosophiques et drôles, des légendes et contes toujours adaptés à la nature.

C’est une pratique collective et individuelle vivante qui se développe par le biais d’une méthode vivante ou chaque stagiaire avance à son rythme sur les chemins
d’histoires en étant, en même temps, porté par le collectif.
Chaque stagiaire «Accompagnateur/Conteur » occasionnel se retrouve ainsi dans une démarche de transmetteur orale vers les autres en résonnance avec sa propre sensibilité et « d’écouteur » des histoires proposés par les autres.


Venir avec :
• une petite histoire (à lire ou à dire) à partager au début du stage en guise « d’échauffement »
• de quoi prendre des notes
• une boite de cachet effervescent de bonne humeur
• tout objet , musique, tableau ou livre riche d’histoires

VALIDATION DE LA FORMATION

Contrôle continu
Attestation de formation